CATASTROPHE À LA MANIF D’ART 5!

CATASTROPHE À LA MANIF D’ART 5!

CATASTROPHE À LA MANIF D’ART 5!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Québec, le 31 mars 2009 – Sylvie Fortin, commissaire de la MANIF D’ART 5, annonce une thématique qui laissera sa trace lors de l’édition 2010 de la biennale de Québec : Catastrophe? Quelle catastrophe!

C’est du 1er mai au 13 juin 2010, qu’une cinquantaine d’artistes d’ici et d’ailleurs, triés sur le volet, permettront au public de s’imprégner d’une vision artistique et contemporaine de la catastrophe.

Dans son projet de commissariat, Sylvie Fortin propose d’aborder deux aspects de la thématique qui feront du centre-ville de Québec un amalgame d’espaces artistiques aux couleurs de la catastrophe : l’une majeure et lourde de conséquences et l’autre omniprésente et mesurable au quotidien.

Fidèle à son mandat, la MANIF D’ART 5 présentera le double état de la catastrophe en reflétant les courants les plus actuels et dans les formes les plus diverses appartenant au champ des arts visuels. Composée d’expositions, d’activités satellites, d’œuvres publiques et d’un colloque, la programmation questionnera la catastrophe dans des sphères et domaines élargis.

Pendant que la catastrophe domine l’imaginaire contemporain et les médias de masse, son réel impact reste insaisissable. Son hyper visibilité protège son fondement; l’omniprésence des événements catastrophiques crée un écran de fumée, ce qui rend invisible le réel travail de la catastrophe. Politiquement, l’événement catastrophique est utilisé pour légitimer la promulgation des états d’exception. Mais, dans les dernières années, la catastrophe a aussi été utilisée de façon préventive; nous n’avons même plus besoin de catastrophe pour être assujettis à sa logique. Ainsi, sa temporalité s’est modifiée, son terrain opérationnel s’étant étendu à la totalité du temps et de l’espace. Son champ d’action est tel que la catastrophe est devenue la condition même de la vie contemporaine. – Sylvie Fortin, commissaire

Fréquentant la plupart des événements internationaux en arts visuels, Sylvie Fortin a commencé à repérer les artistes les plus susceptibles de participer à la MANIF D’ART 5. La commissaire sera de passage à Québec, en mai prochain, pour effectuer des visites d’ateliers et pour trouver les productions québécoises les plus liées au thème de la catastrophe. Tous les détails relatifs à la thématique et aux visites d’ateliers de Québec sont disponibles au www.manifdart.org.

– 30 –

Source: Lysandre Bouchard et Martine Goulet Pour information : Martine Goulet et Christian Talbot, agents aux communications

Manifestation internationale d’art de Québec 160, rue Saint-Joseph Est, Québec (Québec) G1K 3A7 • Téléphone: 418.524.1917 • Télécopieur : 418.524.2276

• courriel :

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon