Découvrez la commissaire et la thématique de la Manif d’art 6
Découvrez la commissaire et la thématique de la Manif d’art 6

Découvrez la commissaire et la thématique de la Manif d’art 6

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Manifestation internationale d’art de Québec est fière d’annoncer la nomination de Nicole Gingras à titre de commissaire de la Manif d’art 6, la biennale de Québec qui aura lieu en mai et juin 2012, ainsi que le choix de la nouvelle thématique : Machines – Les formes du mouvement.

La Manif d’art, la biennale de Québec, est l’une des activités phares de Manifestation internationale d’art de Québec qui a pour mission de promouvoir l’art de recherche et l’expérimentation en diffusant la fine pointe des grands courants québécois, canadiens et internationaux en arts visuels. Son directeur général et artistique, M. Claude Bélanger, est enchanté de pouvoir compter sur l’expérience de commissariat de Nicole Gingras pour réaliser la prochaine édition de l’événement en 2012 : « Grâce à ses propositions à la fois actuelles et novatrices donnant naissance à des expositions qui sont de véritables instruments de réflexion, Nicole Gingras saura faire rayonner le caractère rassembleur et unique propre à la Manif d’art. Possédant un vaste réseau, notamment en France, en Allemagne et dans les pays scandinaves, elle connaît bien la singularité des milieux artistiques québécois, canadiens et européens, ce qui permettra à l’événement de poursuivre son ascension vers le marché des grands événements internationaux ». C’est avec enthousiasme que Nicole Gingras a répondu à l’invitation d’assurer le commissariat de la Manif d’art 2012.

Machines
Les formes du mouvement

Les grands axes de la Manif d’art 6, tels que définis par la commissaire invitée, Nicole Gingras, s’articulent autour du mot machine et des mouvements que celle-ci produit. Notre existence est habitée d’inventions conçues pour simplifier, complexifier, masquer, transformer notre rapport au monde. Une machine génère, expose, documente des mouvements. Elle rend visibles et perceptibles des processus de création et d’apprentissage. Elle nous introduit au mouvant : cet aspect mobile des phénomènes qui stimule l’homme et le maintient en vie.

Les artistes invités s’intéressent entre autres aux mots, au dessin, à l’art cinétique, à l’art sonore, à la performance, au cinéma, à la vidéo. La commissaire souhaite aborder la thématique d’un point de vue mécanique ou technique (animation, réanimation, cinétisme, enregistrement, diffusion), sous un angle conceptuel (mécanisme de réflexion et d’articulation de la pensée, processus de création) ou métaphorique (machine de vision ou d’écoute, machine à rêver, machine utopique). Elle prévoit réunir de petites et de grandes machines, sérieuses, absurdes, utiles, lucides, dérisoires, excentriques, essentielles, discrètes ou, parfois même, invisibles. Au fil des expositions, le visiteur découvrira, entre autres, des œuvres créées à l’aide de mécanismes simples ou de dispositifs déroutants de complexité ; il pourra observer des dessins ou esquisses d’une machine ou d’une invention à venir, ou consulter des récits ou des fictions sur le sujet.

L’ensemble de l’événement s’élabore autour d’œuvres présentées en exposition et d’un programme d’œuvres diffusées ponctuellement sur six semaines, dans différents lieux de diffusion de la ville de Québec. Composé d’actions, de performances sonores et de concerts, le volet ponctuel de la Manif d’art vise à respecter la singularité et la spécificité de démarches artistiques reposant sur l’instant, l’éphémère ou l’improvisation. Le programme de la biennale est complété par des rencontres avec des artistes ainsi que par des conférences données par un philosophe, un historien, un chercheur intéressés par la thématique. Le milieu de l’art et le grand public y sont chaleureusement conviés.

Nicole Gingras
Commissaire de la Manif d’art 6 – la biennale de Québec

Née à Québec, Nicole Gingras vit à Montréal depuis 1982. Dans le cadre de son travail de commissaire indépendante ou en collaboration avec des galeries universitaires, des centres d’artistes, des musées et des festivals, elle a conçu plusieurs expositions d’envergure (monographiques ou thématiques). Mme Gingras a effectué la direction éditoriale de plusieurs publications dont une anthologie sur le son accompagnée d’un disque compact, publiée aux éditions Artextes. Elle a également élaboré de nombreuses programmations (films, vidéos et art Web) diffusées au Québec, au Canada et en Europe. Nicole Gingras est programmatrice du Festival international du film sur l’art de Montréal – FIFA expérimental, depuis 2003. Elle enseigne à l’Université Concordia et elle assurait récemment le commissariat de TraficART 2010, biennale d’art actuel organisée et produite par [Séquence], Saguenay.

Nicole Gingras a étudié en arts visuels, en cinéma et en histoire de l’art à l’Université Laval, à l’Université de Concordia et à l’Université de Montréal. En 2005, elle a obtenu le prix Joan-Yvonne-Lowndes décerné par le Conseil des Arts du Canada à un conservateur d’art indépendant, ainsi que le prix George Wittenborn décerné par l’Art Librarian Society of North America (ARLIS-NA) pour la rédaction du catalogue d’exposition Raymonde April : Les fleuves invisibles, en 1997.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon