Exposition des lauréats et des nommés de la 18e édition des Prix Videre
Exposition des lauréats et des nommés de la 18e édition des Prix Videre

Exposition des lauréats et des nommés de la 18e édition des Prix Videre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Dans la foulée de la remise des Prix Videre qui ont été décernés lors de la cérémonie des Prix d’excellence des arts et de la culture, Manifestation internationale d’art de Québec présente l’exposition Videre 2010 du 30 novembre au 20 décembre prochain à la galerie de l’Hôtel de ville de Québec. L’exposition regroupe les productions artistiques des nommés et lauréats du Prix Relève, événement et Reconnaissance 2010.

Avec l’exposition Videre 2010, Manifestation internationale d’art de Québec offre un regard sur le talent artistique de sept créateurs de la capitale nationale mis en lumière lors de cette 18e édition des Prix Videre. Des œuvres de Benoît Blondeau, Marc-Antoine Côté, Isabelle Demers (Prix Relève), Doyon/Demers, Marcel Jean, Diane Landry (Prix événement) et de Richard Martel (Prix Reconnaissance) sont rassemblées. Cette exposition permet d’apprécier ces productions artistiques qui se sont distinguées au cours des dernières années pour leur qualité et leur originalité. Inaugurée en matinée lors de la cérémonie de remise des Prix d’excellence des arts et de la culture, l’exposition est présentée jusqu’au 20 décembre prochain à la galerie de l’Hôtel de ville de Québec du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h et les samedi et dimanche, de 10 h à 16 h.

LES EXPOSANTS

Benoît Blondeau – finaliste Prix Videre Relève
Benoît Blondeau vit et travaille à Québec. Il complète un baccalauréat en 2002 et une maîtrise en 2009 en arts visuels à l’Université Laval, Québec. Il travaille entre autres à titre de technicien de métal à l’atelier de L’Œil de Poisson. Même si la peinture représente son principal médium, il diversifie sa pratique dans le travail de la couture et de la sculpture. Il est récipiendaire du prix Fondation La Vigie (2002) et du prix Tombé dans l’œil (décerné par L’Œil de Poisson, 2002). Il a été finaliste en 2009 du Prix Videre Relève pour son exposition Les Saules présentée à la Galerie Le 36 en octobre 2008.

Marc-Antoine Côté – finaliste Prix Videre Relève
Membre cofondateur de la coopérative Le Bloc 5 en 2002, Marc-Antoine Côté vit et travaille à Québec. Il est sculpteur issu du programme Technique en sculpture de la Maison des métiers d’art de Québec du Cégep Limoilou. En 2008, il obtient une première bourse de recherche et de création pour la relève du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la relève. En parallèle de sa production, ce jeune artiste a participé à la fabrication de plusieurs œuvres d’art à caractère public pour différents artistes professionnels.

Isabelle Demers – lauréate Prix Videre Relève
Isabelle Demers vit et travaille à Québec. Elle poursuit des études à l’école régionale des beaux-arts de Nantes en 2005 et complète en 2010 une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Ses activités artistiques se déploient autour de la pratique du dessin, de la peinture et de l’installation. Son travail a été présenté dans diverses expositions collectives et individuelles, notamment à la galerie Art Mûr (Montréal), à Eyelevel (Halifax) et au D21 Kunstraum (Leipzig). De plus, elle est membre cofondatrice de Perruche et Perruque, une maison d’édition alternative instaurée en 2008. En 2010, elle participe à la troisième édition de Pan! Peinture et présente une exposition individuelle au centre Regart, à Lévis.

Doyon/Demers – finalistes Prix Videre événement
Compte tenu de la multiplication des récits, des réalités et des vérités, Doyon/Demers opte pour une attitude indisciplinaire suivant laquelle, pour réaliser un projet, on ne cesse d’ourdir plusieurs disciplines, artistiques ou non, tout comme on ourdit plusieurs interactions dans la construction d’une journée. Une caractéristique récurrente de ce duo formé d’Hélène Doyon et de Jean-Pierre Demers en 1987 se situe dans le fait de proposer l’œuvre dans son exécution. à l’ère d’une démocratie culturelle fondée sur la logique participative, leurs recherches portent sur la relation art et vie, et ce, au regard des notions de reliance/déliance, de réalité augmentée anthropologique, d’esthétique sociale et d’hétérotopie. Leurs travaux théoriques et pratiques ont été présentés au Canada, en Europe, au Brésil, à Cuba et au Japon

Marcel Jean – finaliste Prix Videre événement
Marcel Jean se consacre à une pratique d’atelier en dessin, en peinture et en sculpture depuis les années 1960 à Québec. à ces activités, se sont ajoutés ponctuellement d’autres travaux liés à l’estampe, à l’architecture et au design. Il mène en même temps une carrière d’enseignement à l’école des arts visuels de l’Université Laval depuis 1970. Il a présenté de nombreuses expositions dont deux rétrospectives en 1967 et 1982 au Musée national des beaux-arts du Québec. Mentionnons enfin un intérêt soutenu de l’artiste pour la pensée théorique concernant les pratiques de création qui s’est concrétisé par des écrits et prises de position dans le cadre de colloques tels ceux de l’ACFAS.

Diane Landry – lauréate Prix Videre événement
Depuis plus de 20 ans, Diane Landry crée des univers cinétiques à partir d’objets usuels dont elle cherche à détourner le sens et l’usage primaires, à recycler la vocation et la valeur, visant ultimement à modifier la mémoire émotionnelle liée à leur reconnaissance. Elle terminait en 1987 un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval de Québec et en 2006, elle obtient une maîtrise de la Standford University en Californie. Récipiendaire de nombreux prix et distinctions, elle a diffusé ses œuvres d’installation et de performance et a participé à des résidences dans plusieurs villes d’Amérique, d’Europe et d’Asie. Sa pratique a fait l’objet de nombreuses publications et en 2009, une monographie accompagnait sa première exposition rétrospective, produite et mise en circulation par le Musée d’art de Joliette. La galerie SolwayJones à Los Angeles la représente.

Richard Martel – lauréat Prix Videre Reconnaissance
Richard Martel est un artiste multidisciplinaire québécois installé à Québec depuis vingt ans et qui présente régulièrement ses activités tant ici qu’à l’étranger. Actif dans plusieurs domaines, il investigue les arts visuels, principalement l’installation et la performance, la vidéo et l’installation vidéo, la radio, l’écriture, l’édition, l’organisation d’événements et l’enseignement. Membre fondateur des éditions Intervention, dont il est coordonnateur, Richard Martel est à l’origine de la revue Inter, art actuel dont il est toujours rédacteur, et du Lieu, centre en art actuel (1982) avec lequel il organise la Rencontre internationale d’art performance (RIAP) à Québec. Engagé dans la pratique et la théorie, il s’intéresse à l’art comme système d’expérimentation et de transgression. L’art comme activité comportementale poétique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon