Laurent Gagnon - L'AutocArt des arts visuels
À bord de l’AutocArt des arts visuels, l’art prend l’air.
Notre équipe et tous les partenaires de l’AutocArt travaillent toute l’année pour vous proposer de nouvelles activités.
N’hésitez pas à communiquer avec nous.

Laurent Gagnon

Titulaire d’un diplôme de maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, Laurent Gagnon vit et travaille à Québec.  Son travail fut présenté à la galerie Tzara lors de l’exposition D/construction en 2011, chez Engramme avec Alimenter la réflexion en 2010, à la Galerie d’art d’Ottawa où il participait à l’exposition-collection The Living Effect, toujours en 2010, et au centre GRAVE à Victoriaville pour Répertoire des chaos en 2009.  Il réalise en 2009 une sculpture extérieure à Saint-Romuald dans le cadre du programme d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du gouvernement du Québec.

Démarche

Artiste multidisciplinaire, Laurent Gagnon est visiblement intéressé par les enjeux sociaux et les questions auxquelles fait face notre culture. Créées avec différents médiums tels que la sculpture, l’installation et la sérigraphie, ses œuvres deviennent vecteurs de messages culturels et sociaux. Par le pouvoir de la répétition et grâce au jeu des repères visuels dans son travail, l’artiste évoque des liens avec notre société de consommation. Ses sérigraphies tout comme ses Obélisques suggèrent des compositions, sortes de paysages éclectiques, à l’intérieur desquels la signification devient ambiguë, mais forte et puissante dans sa capacité à nous faire réfléchir sur des choses qui d’ordinaire nous passent sous les yeux sans que nous prêtions attention. Les aventures « conceptuelles ludiques » que propose Laurent Gagnon provoquent une réflexion quant à nos gestes, nos manières de vivre, et nous obligent à prendre conscience de notre environnement social et de l’influence du monde publicitaire.

Description du travail présenté dans l’AutocART

Par l’accumulation de motifs et de symboles de notre culture populaire, et créant pour ainsi dire un all-over, cette œuvre de Laurent Gagnon se situe au carrefour de l’absurde, de l’humour et de l’imagination. Ces formes simples ont une résonance picturale saisissante par la force qui les unit et entraînent le spectateur à se perdre dans un flot d’informations visuelles. Cette « collection » d’étiquettes, de messages publicitaires, de sigles et de marques récupérés par l’artiste est réunie à l’étape finale sous forme de sérigraphie UV et fait allusion à l’absurdité des modèles publicitaires qui nous envahissent quotidiennement. Grâce au jeu du hasard, à la présence des mots et au caractère intuitif de leurs associations, cette œuvre évoque un véritable « calembour » visuel sur une note d’ironie. Par la récupération d’abandons de notre société, c’est aussi une façon pour l’artiste, et ce, à l’instar de Roch Plante, de renvoyer à la société les images de ses exagérations et de ses excès.

 



partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • email
  • Twitter