Manif d’art 7 : Vicky Chainey Gagnon est nommée commissaire
Manif d’art 7 : Vicky Chainey Gagnon est nommée commissaire

Manif d’art 7 : Vicky Chainey Gagnon est nommée commissaire

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Communiqué PDF

Québec, le mardi 20 novembre 2012 – L’équipe de Manifestation internationale d’art de Québec est heureuse d’annoncer la nomination de la Sherbrookoise Vicky Chainey Gagnon au titre de commissaire de la Manif d’art 7. La notion de résistance sera au cœur de la thématique de cet événement majeur en arts visuels actuels. En mai et juin 2014, la biennale de Québec présentera une centaine d’expositions et d’activités.

Directrice/conservatrice de la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s de Sherbrooke, Vicky Chainey Gagnon est reconnue pour sa démarche novatrice et son intérêt pour les pratiques émergentes. Ses recherches sur la muséologie citoyenne l’ont menée vers de nouvelles formes de médiations culturelles mises de l’avant dans le cadre d’une série d’expositions présentée récemment. La Société des musées québécois lui a décerné le Prix Relève 2011 pour récompenser ses réalisations qui contribuent à l’avancement de la muséologie québécoise.

Une thématique axée sur la résistance
Les lignes directrices de la Manif d’art 7, telles que définies par la commissaire Vicky Chainey Gagnon, se déploieront autour du thème de la résistance. L’événement commencera par une reconnaissance du rôle critique joué par les arts visuels et médiatiques dans la documentation de conflits et de manifestations de résistance. Comme l’indique la commissaire, leur contribution à l’expression de points de vue personnels sur la politique, la guerre, les injustices sociales et la condition humaine sera également examinée : « L’actualité est marquée par différentes vagues inquiétantes comme le fondamentalisme extrême, l’euphorie de la spéculation et de la consommation, combinés au chômage généralisé, aux crises bancaires et à la surchauffe des marchés boursiers, sans parler des enjeux écologiques. Dans le contexte très récent d’un effondrement économique planétaire, le moment semble propice pour jeter un coup d’œil sur les productions artistiques contemporaines qui parlent des modes d’articulation de la résistance aujourd’hui. »

La commissaire approfondira le thème en abordant les nombreuses tactiques et stratégies qui façonnent les pratiques radicales actuelles. Dans chacun des cas, c’est la fonction politique de l’art, du cinéma, de la vidéo et de la performance qui sera examinée.

Biographie de la commissaire
Vicky Chainey Gagnon est directrice/conservatrice de la Galerie d’art Foreman, établie à l’Université Bishop’s à Sherbrooke, au Québec. Elle détient un baccalauréat en cinéma et en histoire de l’art (Université Concordia, Montréal, 1999) et une maîtrise en études interdisciplinaires (York University, Toronto, 2005). Jusqu’en 2011, elle a poursuivi des recherches doctorales sur la muséologie citoyenne au Centre d’études interdisciplinaires sur la société et la culture de l’Université Concordia, où elle a obtenu plusieurs bourses, dont celle du Fonds québécois de la recherche en société et culture, ainsi que celle du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Depuis 2005, Vicky Chainey Gagnon a organisé des projets à la Galerie d’art Foreman tels que Le temps s’inscrit à l’intérieur de l’image [1-3]; Above and Below (Adam David Brown, Martha Fleming/Lyne Lapointe, Inger Lise Hansen, Véronique La Perrière M., Penelope Stewart, Irene F. Whittome); Christina Battle : Mémoire classée; Charles Stankievech : Au-delà de l’arc-en-ciel, sous le radar; et Valeur (Cooke-Sasseville, Antoni Muntadas, Red Channels, Anton Vidokle & Julieta Aranda, WochenKlausur). Elle a également mis sur pied la série de résidences internationales How Does Art Teach?. En 2009, elle lance le Laboratoire communautaire d’art, un projet spécial de médiation visant à explorer d’un point de vue créatif les questions sociales urgentes actuelles et la façon dont elles affectent directement nos communautés.

Ses essais et autres écrits ont paru dans ETC, dans Curator: The Museum Journal et dans des ouvrages publiés par l’Art Gallery of York University et l’Art Gallery of Nova Scotia. Elle a enseigné la muséologie dans le programme d’histoire et de théorie de l’art à l’Université Bishop’s, et a fait partie de nombreux comités pour le Conseil des arts et des lettres du Québec, de même que pour le Conseil des Arts du Canada. En 2012, Vicky Chainey Gagnon participe à la résidence intitulée The Decapitated Museum au Banff Centre for the Arts.

Manif d’art
Biennale majeure en arts visuels actuels sur la scène canadienne, la Manif d’art présente à Québec et en périphérie le travail de près de 100 artistes provenant de tous les horizons. Environ 30 institutions et organismes culturels et artistiques de la ville de Québec et de l’international collaborent à cette manifestation artistique incontournable se tenant de mai à juin tous les deux ans. En plus des expositions, l’événement offre une pléiade d’activités évoluant autour d’un thème central, exclusif à chaque édition. La Manif d’art s’adresse au public spécialisé ainsi qu’aux visiteurs non initiés qui profitent d’un vaste volet destiné à la découverte de l’art actuel. La biennale est mise sur pied par l’organisme Manifestation internationale d’art de Québec.

Précédentes éditions
Manif d’art – L’ornementation – Du 1er septembre au 15 octobre 2000
Commissaire : Andrée Daigle

Manif d’art 2 – Bonheur et simulacres – Du 1er au 31 mai 2003
Commissaire : Bernard Lamarche

Manif d’art 3 – Cynismes ? – Du 1er mai au 12 juin 2005
Commissaire : Patrice Loubier, co-commissaire : André-Louis Paré

Manif d’art 4 – Toi/You, la rencontre – Du 1er mai au 15 juin 2008
Commissaire : Lisanne Nadeau

Manif d’art 5 – Catastrophe ? Quelle catastrophe ! – Du 1er mai au 13 juin 2010
Commissaire : Sylvie Fortin

Manif d’art 6 – Machines – Les formes du mouvement – Du 3 mai au 3 juin 2012
Commissaire : Nicole Gingras

Organisme présentateur
Manifestation internationale d’art de Québec est un organisme à but non lucratif aussi reconnu à titre d’œuvre de bienfaisance. Son principal mandat est de promouvoir l’art de recherche et l’expérimentation en diffusant la fine pointe des grands courants québécois, canadiens et internationaux en arts visuels. Par la réalisation d’activités s’adressant à des publics variés, l’organisme propose des cadres de création et de diffusion non conventionnels propres à alimenter des questionnements sur les nouveaux enjeux en art actuel. L’organisme met sur pied et gère plusieurs projets : la Manif d’art, l’AutocART des arts visuels, la circulation d’œuvres à l’étranger, le volet Arts visuels, Arts médiatiques et Métiers d’art de la mesure Première Ovation et les Prix Videre en arts visuels.

 

Source et relations de presse hors Québec :
Patrick Fournier, Manifestation internationale d’art de Québec, 418-524-1917, communication@manifdart.org

Relations de presse Québec et régions :
Marie-Ève Charlebois, Communications Sira ba, 418-524-4648, marie-eve@sira-ba.com

Relations de presse Montréal :
Marie Marais, 514-845-2821, marais@cooptel.qc.ca

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon