Cornelia Parker

Musée national des beaux-arts du Québec, pavillon Pierre Lassonde

 

Cornelia Parker explore les résonances poétiques de la matière en voie de désintégration. Constituée de bois récupéré, l’installation sculpturale No Man’s Land est dynamisée par sa suspension dans l’espace.

 

© Cornelia Parker, No Man’s Land.

 

Cornelia Parker

(Angleterre)

Née en Angleterre, dans le Cheshire, en 1956, Cornelia Parker détient un baccalauréat du Gloucestershire College of Art and Design (1975) et une maîtrise de l’Université de Reading (1982). Son travail a été diffusé à l’Ikon Gallery (Birmingham), au Metropolitain Museum of Art (New York) et à la Biennale de Venise. Élue à la Royal Academy of Arts (Londres), elle est nommée artiste officielle des élections générales britanniques en 2017. Ses œuvres sont conservées par le Musée national d’art moderne (Paris), la Tate Gallery (Londres), le British Museum (Londres), le Brooklyn Museum et le Museum of Modern Art (New York).

artnet.fr/artistes/cornelia-parker

➤ Œuvre présentée pour la première fois en Amérique du Nord.

 

Musée national des beaux-arts du Québec, pavillon Pierre Lassonde

179, Grande Allée Ouest
418 643-2150

mnbaq.org

 

16 février au 21 avril
Mardi / Jeudi à Dimanche — 10 h à 17 h
Mercredi – 10 h à 21 h
Vernissage le 15 février à 17 h