Place à la catastrophe Manif d’art 5 jusqu’au 13 juin 2010 à Québec

Place à la catastrophe Manif d’art 5 jusqu’au 13 juin 2010 à Québec

Place à la catastrophe Manif d’art 5 jusqu’au 13 juin 2010 à Québec

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Québec, le lundi 3 mai 2010 – Le coup d’envoi de la Manif d’art 5, la biennale de Québec, a eu lieu cette fin de semaine. Deux journées de vernissages ont permis à plusieurs centaines de personnes de fouler les rues de Québec et de Lévis, illustrant ainsi le caractère à la fois populaire et spécialisé de l’événement.

Parmi les activités inédites s’étant déroulées durant cette fin de semaine : le Loup Gris de Folie/Culture a été vidé de ses entrailles et le public a pu assister à la performance explosive de Gwendoline Robin. La foule présente a également eu droit à de grandes premières canadiennes et mondiales sous le thème Catastrophe? Quelle Catastrophe!.

« Si je suis emballée quant à l’accueil qu’a connu la Manif d’art 5, je suis également reconnaissante d’avoir pu compter sur plusieurs organismes du milieu culturel ayant investi leurs énergies et leurs compétences pour créer un événement incontournable sur les scènes locale et internationale. Je les remercie d’ailleurs pour cette association inédite à la Manif d’art. Nous sommes enchantés d’offrir une biennale où règne la diversité des approches et des techniques, mais aussi des œuvres qui sont, dans une grande proportion, inédites » précise Sylvie Fortin, commissaire de la Manif d’art 5.

Le public était au rendez-vous et Québec a eu la chance d’accueillir plusieurs représentants de musées et de centres d’art (New Museum de New York, Museum of Contemporary Art de Chicago, Massachusetts Museum of Contemporary Art de North Adams, Provisions Library de Washington, Musée des Beaux-Arts du Canada, Musée d’art contemporain de Montréal, Cambridge Galleries de Cambridge, Galerie de l’Université Carleton d’Ottawa, Galerie d’art d’Ottawa, OBORO de Montréal et plus encore), des galeristes (Galerie Donald Browne de Montréal, White Space Gallery d’Atlanta, Marcia Wood Gallery d’Atlanta, Simon Preston Gallery de New York), des collectionneurs canadiens et américains, et des délégués d’événements artistiques majeurs de Toronto, de Montréal et d’ailleurs.

Ce lancement réussi, la Manif d’art vous convie encore à une manne d’activités et d’expositions des plus diverses. Pour les cinq prochaines semaines, les passionnés et les curieux sont invités à déambuler dans les rues du centre-ville de Québec et à se laisser gagner par la fièvre de l’événement. Plus d’une cinquantaine d’œuvres sont à découvrir dans des espaces intérieurs et extérieurs de la ville. Une cinquantaine d’artistes venant d’Angleterre, des états-Unis, de France, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Chypre, de Turquie, de Belgique, du Danemark, de Cuba, du Québec et du Canada reflètent la diversité de la création contemporaine.

Cette année, le lieu central de la Manif d’art se trouve à Place Québec (880, avenue Honoré- Mercier) ou plus de 15 œuvres sont exposées du mercredi au dimanche (les mercredis, samedis, dimanches de 10 h à 17 h et les jeudis et vendredis de 10 h à 19 h). La programmation s’étend chez de nombreux collaborateurs.

Pour de plus amples renseignements quant à la programmation, le public est invité à consulter le site Internet www.manifdart.org.

-30-

Source : Martine Goulet et Christian Talbot, Agents aux communications, Manif d’art 5 418 524-1917

Relations de presse : Marie-ève Charlebois, Communications Sira ba 418 524-4648 marie-eve@sira-ba.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon