Bienal de Video y Nuevos Medios de Santiago [2007]
Bienal de Video y Nuevos Medios de Santiago [2007]

Bienal de Video y Nuevos Medios de Santiago [2007]

Bienal de Video y Nuevos Medios (Chili)

DU 2 AU 28 OCTOBRE 2007

Dans le cadre d’une co-production, Manif d’art s’est associée à la Bande Vidéo pour présenter quatre artistes québécois à la 8e édition de la Bienal de Video y Nuevos Medios de Santiago Chile du 2 au 28 octobre 2007. Sous le commissariat de Claude Bélanger, la délégation québécoise a effectué une résidence de création en vidéo pour ensuite en présenter le résultat au Museo de Arte Contemporáneo pour toute la durée de la biennale sud-américaine aux côtés des œuvres d’une vingtaine d’artistes internationaux. Cette présentation faisait suite à des échanges précédemment réalisés entre Manif d’art et des organismes chiliens dans le cadre de Manif d’art 2 (2003) et la Semana Francofona au Chili (2004), ainsi qu’à la présentation récente de Digital Chile_07 à Québec.

PANIQUE AU VILLAGE, 2007
Martin Bureau
Installation vidéo

Dans son village de 847 habitants, paisible et convivial, accueillant et pittoresque, depuis peu gronde la menace. Le quotidien ambiant camoufle des tractations douteuses. Les esprits sont méfiants. Au centre municipal, les caméras surveillent les activités communautaires. La danse en ligne, le conseil municipal, les funérailles, le Taï Chi et la pétanque intérieure ne sont que des leurres afin de mieux semer l’anarchie dans nos campagnes !

Peintre et vidéaste, Martin Bureau vit et travaille à Saint-Jean-de-l’île-d’Orléans. Sa production s’articule autour de contrastes mis en scène avec une intention d’engagement et de critique. Il s’intéresse particulièrement aux notions de pouvoir, de surveillance et de contrôle, notamment ceux exercés par les médias.

L’ATELIER D’ÉCRITURE (LA CONFERENCIA DE SANTIAGO), 2007
Manon De Pauw
Installation vidéo

Réunis silencieusement autour d’une table, huit participants armés de papiers et de crayons deviennent, pour la cause une microsociété artistique dirigée, où le geste d’écriture devient central.

Dans une investigation audio et vidéo, l’artiste montréalaise Manon De Pauw observe les rapports entre l’individu et la collectivité dans le cadre de mises en situation particulières. Sa recherche s’articule autour de gestes et d’états mentaux et physiques, de sonorités et de matérialités induits par ceux-ci.

CITÉS, 2007
Jean-François Côté
Installation vidéo

Les masses et les ombres projetées de bâtiments de ville, la nature solitaire en ombre d’elle-même, un marcheur en déambulation; une cité invisible s’élabore entre une réalité virtuelle absorbant le réel, voir même le spectateur. Rencontre entre l’image vidéographique, l’objet et l’écran.

Jean-François Côté scrute diverses manières d’habiter le monde, de le parcourir et de s’y inscrire dans un rapport critique face à la multitude d’images présentes dans la société moderne. Il détient un doctorat en arts visuels et histoire de l’art de l’Université Laval à Québec.

MARQUES D’USAGE, 2007
Murielle Dupuis Larose
Installation vidéo

Il nous arrive parfois de vouloir si fortement saisir la manière de voir de l’autre, que nous voudrions, comme le dit l’expression courante, être dans sa tête. Série de portraits intérieurs où l’œil agit comme fenêtre de l’âme.

L’artiste québécoise Murielle Dupuis Larose présente une pratique artistique privilégiant une approche in situ. Dans le cadre de ce projet, elle articule son langage autour de la tentative de rentrer en relation avec l’autre.