Volet Nantes
Volet Nantes

Volet Nantes

En mai, juin, juillet et août 2015, neuf artistes de Québec sélectionnés par les organismes participants ont séjourné à Nantes pour y présenter leur travail.

Ils ont ainsi eu le plaisir d’être accueillis par la Galerie RDV, APO-33, la galerie Paradise, la Dulcie Galerie, et par le Musée des Beaux-Arts de Nantes et Le lieu unique dans le cadre du festival multidisciplinaire Le voyage à Nantes.

Expositions

Jeffrey Poirier, Ces artifices n’iront nulle part – Installation in situ
Galerie RDV / du 7 au 30 mai 2015

Frédérique Laliberté et Philippe Lauzier,  Le parc est dans la boîte – Installation
APO-33 / du 22 au 31 mai 2015, avec une performance le 29 mai.

Richard Martel , Le lieu, centre en art actuel – Exposition
Paradise / du 19 juin au 15 juillet 2015

Richard Martel , Le lieu, centre en art actuel, 1982-2012 – Exposition
Paradise / du 19 juin au 30 août 2015

Richard Martel, Construction / Déconstruction – Performance
Paradise /   le 19 juin 2015

Frédérique Hamelin, Figue 1.3 – Performance
Paradise /  le 19 juin 2015

Charles-Étienne Brochu, Appartement – Exposition
Dulcie Galerie / du 1er au 12 juillet 2015

Josiane Roberge, Les marcheurs et La prière – Installations vidéos
Dulcie Galerie / du 1er au 12 juillet 2015

Diane Landry, Chevalier de la résignation infinie (2009) – Exposition
Le lieu unique / du 3 juillet au 30 août 2015
Exposition présentée dans le cadre du festival multidisciplinaire Le voyage à Nantes.

Jocelyn Robert, Musée Nomade III, Interférences – Exposition
Musée des Beaux-Arts de Nantes / du 3 juillet au 30 août 2015
Exposition présentée par le Musée nationale des beaux-arts du Québec dans le cadre du festival multidisciplinaire Le voyage à Nantes.

Les artistes

Jeffrey Poirier_siteWebJeffrey Poirier

Ces artifices n'iront nulle part, 2015
Styromousse et peinture acrylique 
Photo de Jeffrey Poirier

Né en France en 1986, Jeffrey Poirier vit et travaille à Québec. Sa pratique s’articule principalement autour de l’installation in situ. Il est détenteur d’un baccalauréat ainsi que d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, au cours de laquelle il remporta le Prix Tombé dans l’œil – volet maîtrise remis par le centre de diffusion et de production en art actuel, l’Œil de Poisson, lors de sa première édition. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de Première Ovation, Jeffrey Poirier présente son travail au sein d’expositions individuelles et collectives, entre autres à l’Œil de Poisson (Québec), à la Maison des arts de Laval, au centre d’artistes Diagonale (Montréal), à la Galerie de l’UQAC (Chicoutimi) ainsi qu’au centre des arts de Dieppe (Moncton, N.B.). En 2015, son travail sera inscrit à la programmation de la Galerie RDV (Nantes, France) ainsi que de la Maison de la culture Frontenac (Montréal).

Frédérique Laliberté et Philippe Lauzier

leparcestdanslaboite - Frederique Laliberte Philippe Lauzier


Le parc est dans la boite, 2015 
Frédérique Laliberté et Philippe Lauzier

Frédérique Laliberté est une artiste énergique, perspicace, bavarde et colorée. Elle a étudié les arts plastiques à l’Université Laval. Elle a occupé le poste de soutien artistique et technique au sein du centre en art audio et électronique Avatar. Elle a les cheveux bruns. Elle a présenté son travail à l’occasion de plusieurs événements individuels et collectifs au Québec, au Mexique et en France. Elle a deux sœurs. Elle a un atelier nommé Rodrigue Rodrigue RodrigueRodrigue dans le quartier Saint-Sauveur. Elle a participé à des initiatives indépendantes débridées et à des collaborations variées dans les dernières années. Elle a l’esprit critique. Elle a hâte d’aller à Nantes.


Philippe Lauzier est un membre actif de la scène québécoise des musiques créatives. Instrumentiste, compositeur et artiste sonore, il apparaît parmi plusieurs projets réguliers ou épisodiques, au Canada et à l’étranger. Comme soliste, il se définit largement par la recherche et l’expérimentation des possibilités acoustiques de la clarinette basse et des saxophones soprano et alto. En improvisation, il développe quelques fructueuses collaborations dont Sainct Laurens avec Pierre-Yves Martel qui réalise en 2014 son deuxième opus sur vinyle. Il compose également de la musique pour d’autres formes d’art. Il a ainsi collaboré avec la danse (Kelly Keenan, Kira Kirsch, Isabelle Van Grimde), le théâtre (Simon Boudreault, Michel F Côté) et les arts visuels (Marie-Michelle Deschamps). Ses recherches l’ont aussi amené à créer une première installation sonore qui a été présentée dans le cadre du 30e Festival international de musique actuelle de Victoriaville.

Richard Martel

Richard Martel - perf cologne 2011

Œuvre antérieure, performance à Cologne, 2011, Richard Martel

Richard Martel est un artiste multidisciplinaire québécois installé à Québec depuis vingt ans et qui présente régulièrement ses activités tant ici qu’à l’étranger. Actif dans plusieurs domaines, il investigue les arts visuels, tels que l’installation et la performance, la vidéo et l’installation vidéo, la radio, l’écriture, l’édition, l’organisation d’événement et l’enseignement. Membre fondateur des Éditions Intervention, dont il est coordonnateur, Richard Martel est à l’origine de la revue Inter, art actuel dont il est toujours rédacteur, et du Lieu, centre en art actuel (1982) avec lequel il organise la Rencontre internationale d’art performance (RIAP) à Québec. Engagé dans la pratique et la théorie, il s’intéresse à l’art comme système d’expérimentation et de transgression ; l’art comme activité comportementale poétique.

Frédérique Hamelin

FHamelin2

Frédérique Hamelin vit et travaille à Québec. Son travail est multidisciplinaire, mais elle a un intérêt marqué pour les arts du mouvement et pour le dialogue possible entre les différents médiums. En 2010, elle cofonde le collectif Cornet3Boules, qui organisera jusqu’en 2012 plus d’une douzaine d’événements performatifs dans la région de Québec. En 2012, elle participe à l’exposition Banc d’Essai à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval. Elle s’associe en 2013 avec Christophe Barbeau pour développer des projets parallèles. Outre leurs performances, le duo a présenté son travail dans la petite galerie de L’Œil de poisson à l’automne 2014.

Charles-Étienne Brochu

Charles-Etienne-BrochuSite


L'appartement, gif animé, 2015
Réalisé dans le cadre d'une résidence à la Chambre Blanche Charles-Étienne Brochu

Charles-Étienne Brochu vit et travaille à Québec depuis 2009. Il est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et d’un certificat en design graphique, tous deux obtenus à l’Université Laval. Il a été le récipiendaire du prix de la Chambre Blanche en 2014 pour l’excellence de son travail en arts numériques. Très impliqué et actif sur la scène artistique de Québec, il conjugue différentes participations à des événements collectifs et des expositions. Son travail a été présenté à la Foire d’art actuel de Québec en octobre 2014. Il entamait une résidence de création à LA CHAMBRE BLANCHE en novembre 2014.

Josiane Roberge

04.ROBERGE cr. Camille Nandeau_2013

Josiane Roberge, Les marcheurs, 2013 - Photo de Camille Nandeau

Josiane Roberge vit et travaille à Québec. Au terme de son baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval (2013), elle a reçu tour à tour le prix Tombé dans l’Œil, le prix de la Chambre Blanche, le prix Avatar ainsi que la Bourse Louis-Garneau. Artiste de la relève, Roberge a présenté son travail à Québec – au Lieu, à l’Œil de poisson et à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval, mais aussi en France, dans le cadre de Vidéoformes, Festival d’art vidéo et cultures numériques (Clermont-Ferrand). Elle a également fait partie de la délégation québécoise envoyée à Marseille en novembre 2013 pour les cinquante ans de l’art vidéo. En plus de sa pratique artistique, elle cumule diverses expériences dans le milieu de la télévision et du cinéma.

Diane Landry

Diane-Landry_0104_cr_Yvan-BinetSite

Chevalier de la résignation infinie, 2009, Diane Landry - Photo d'Yvan Binet

Depuis 1987, les œuvres de Diane Landry sont largement diffusées à travers le Canada, dans les grandes villes des États-Unis, au Mexique, en Argentine, dans plusieurs pays d’Europe, en Australie et en Chine. Son travail fait l’objet de nombreuses publications et a été récompensé par d’importantes distinctions, tant au Québec qu’aux États-Unis. Elle est notamment la première lauréate du prestigieux Prix Giverny Capital, distinction accordée depuis 2007 à un ou une artiste en arts visuels du Québec. L’artiste est également récompensée pour son installation-performance Brise-Glace, présentée au Mois Multi en 2013, qui remporte le Prix du CALQ – Œuvre de l’année pour la région de la Capitale-Nationale. Elle reçoit la Bourse de carrière Jean-Paul Riopelle du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2014. En 2015, elle a reçu l’une des prestigieuses bourses de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation. Elle a effectué plusieurs résidences d’artiste au Canada, aux États-Unis, en France, en Italie et en Argentine. Diane Landry est titulaire d’une maîtrise de l’Université de Stanford en Californie. L’artiste est représentée par la Galerie Michel Guimont à Québec et par la Carl Solway Gallery à Cincinnati. Diane Landry vit et travaille à Québec.

Jocelyn Robert

Jocelyn-RobertSite

Automoiré Nantes, Jocelyn Robert, 2015

Jocelyn Robert est un artiste interdisciplinaire de Québec. Il travaille notamment en art audio, art informatique, performance, installation, vidéo et écriture. Ses installations ont été exposées internationalement et ses œuvres sonores se retrouvent sur plus de 30 disques compacts. Ses textes ont été publiés chez Le Quartanier (Montréal), Ohm Éditions (Québec), Errant Bodies Press (Los Angeles), Semiotext(e) (New York), ainsi que dans de nombreux catalogues d’événements artistiques, notamment Ars Electronica et Sonambiante (Allemagne). Son travail a fait l’objet de plusieurs textes, dont deux catalogues solos, l’un à la Galerie de L’UQAM et l’autre par le centre VOX. Impliqué dans le milieu artistique à plusieurs niveaux, il a fondé le centre d’art sonore et électronique Avatar et a participé à la fondation de la coopérative Méduse. Il a enseigné à Mills College, Oakland (Californie), à l’Université du Québec à Montréal et à l’École d’arts visuels de l’Université Laval, école qu’il dirige depuis 2012.

Un grand merci à tous les organismes participant à ce projet :

Galerie RDV, APO-33, Paradise, Dulcie Galerie, Le lieu unique, Musée des Beaux-Arts de Nantes, Avatar, Galerie des arts visuels de l’Université Laval, Le Lieu, Musée national des beaux-arts du Québec, et l’Œil de Poisson.

Cette initiative est rendue possible grâce au soutien du :

logosCom