Prix Videre 8e édition (1999-2000)
Prix Videre 8e édition (1999-2000)

Prix Videre 8e édition (1999-2000)

PRIX ÉVÉNEMENT

Bourse de 500 $ remise par la Faculté d’Aménagement d’Architecture et des Arts Visuels de l’Université Laval

FRANÇOIS MATHIEU
Pour son projet d’intégration à l’architecture au Centre multiservices de formation professionnelle de Charny. Particulièrement bien intégrée à l’environnement, sa sculpture témoigne en effet d’une maîtrise remarquable du matériau et rend compte d’une démarche artistique sensible et astucieuse.

Actif dans le milieu des arts visuels à Québec, François Mathieu participe depuis près de quinze ans à plusieurs expositions collectives et individuelles. Il a de plus réalisé, au Québec, quatre œuvres d’intégration à l’architecture et à l’environnement.

étaient aussi en nomination:

Pierre Ringuette pour son œuvre Albedo, réalisée in situ dans le cadre d’une résidence à la Chambre blanche. Inspiré par les effets de la lumière sur les corps et le thème de l’Annonciation, l’artiste présentait, dans la galerie, une œuvre minimale et monumentale. Sa sculpture, en plus de révéler la nature du lieu, ennoblissait l’espace qui l’accueillait.

Helga Shlitter pour son exposition à la galerie Trompe-l’œil du Cégep de Sainte-Foy. Constituant un parcours quasi ethnologique, ses sculptures, peintes ou recouvertes de mosaïque, empruntent aux références précolombiennes du Mexique, son pays d’origine. Ses œuvres se sont imposées, entre autres, par leurs motifs nouveaux et leur confection soignée.

PRIX RECONNAISSANCE

Bourse de 500 $ remise par la Faculté d’Aménagement d’Architecture et des Arts Visuels de l’Université Laval

PAUL LACROIX
Dans son exposition, Lèvres de velours et d’autres qui le sont moins, l’artiste présentait des empreintes photographiques de dessins de bouches. Les formes sensuelles, révélées par ces photogrammes, ainsi que la singularité du procédé choisi par l’artiste ont suscité l’intérêt du jury.

Peintre et photographe, Paul Lacroix a acquis une renommée internationale tout en s’illustrant dans le milieu de l’art actuel au Québec. Professeur à l’école des arts visuels de l’Université Laval, il a su transmettre sa passion et son talent à plusieurs artistes de notre génération. La nomination de Paul Lacroix fait suite à l’excellente appréciation de ses œuvres récentes, présentées à la galerie du centre Vu, de même que pour le rayonnement de l’ensemble de sa carrière et sa présence active dans le milieu des arts visuels à Québec.

étaient aussi en nomination:

Marius Dubois pour une exposition à la galerie de la bibliothèque étienne-Parent, à Beauport. Il s’agissait d’une rétrospective de ses œuvres des dix dernières années. Artiste singulier, pratiquant son art hors des grands courants, Marius Dubois s’impose par son style unique.

Chantale Gilbert pour l’exposition d’œuvres récentes présentée à la Galerie Madeleine Lacerte. Pièces uniques, construites entièrement par l’artiste comme des objets d’orfèvrerie, ses couteaux sont conçus avec des matériaux diversifiés comme l’argent, le bois et les fossiles. Ses objets d’art, qui composaient l’exposition Lames de fond, se démarquent, entre autres, par la fluidité et la légèreté de leur ornementation. La qualité et l’originalité qui caractérisent depuis plusieurs années le travail de Chantale Gilbert ont retenu également l’attention du jury.