Prix Videre 9e édition (2000-2001)
Prix Videre 9e édition (2000-2001)

Prix Videre 9e édition (2000-2001)

PRIX ÉVÉNEMENT

Bourse de 500 $ remise par la Faculté d’Aménagement d’Architecture et des Arts Visuels de l’Université Laval

RICHARD MILL
Pour ses œuvres sculpturales présentées en 2001 à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval. Dans un environnement pensé comme un élément à part entière, ses sculptures étonnent par leur recherche visuelle autant que par leur mise en espace. Dans cette exposition, l’artiste invite le spectateur à l’action. Il a élaboré ainsi une façon singulière de présenter la sculpture.

Peintre et sculpteur, Richard Mill enseigne également les arts visuels à l’Université Laval. Son travail a été largement diffusé à Québec, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec, et également à l’étranger.

étaient aussi en nomination:

Caroline Flibotte et Rosalie Dumont-Gagné pour leur exposition Champ fluide à l’Œil de Poisson. Les œuvres de ce jeune tandem y dénotaient d’une grande clarté d’exécution et surprennent par leur caractère poétique. La qualité de facture des œuvres de même que la pertinence de ce travail en duo laissent percevoir pour ces deux artistes un cheminement prometteur.

Branka Kopecki pour l’exposition La marque d’incertitude à la galerie du centre Vu. L’artiste, d’origine bosniaque, est une nouvelle venue dans le milieu de l’art actuel au Québec. La force monumentale qui se dégage de ses autoportraits photographiques de grandes dimensions apporte une note théâtrale à la photographie. L’artiste porte le langage photographique à un autre niveau.

PRIX RECONNAISSANCE

Bourse de 500 $ remis par la Faculté d’Aménagement d’Architecture et des Arts Visuels de l’Université Laval

FRANÇOIS CHEVALIER
Pour l’exposition Prolifectations présentée à la Galerie Madeleine Lacerte de Québec. On y a tout particulièrement remarqué l’imaginaire débordant et l’étonnante capacité de production de ce peintre-graveur.

François Chevalier est un artiste qui a marqué le paysage de l’art actuel à Québec par l’originalité de ses concepts et l’aspect fulgurant de sa gestuelle. Artiste en estampe, il vit et travaille à Québec. Depuis 1986, il a présenté ses œuvres dans plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à l’étranger.

était aussi en nomination:

Diane Landry pour l’installation lumineuse et sonore présentée en 2001 au Musée national des beaux-arts du Québec, Les Sédentaires clandestins. Les caractéristiques scientifiques qui transcendent sa production en constante évolution sont insufflées d’une énergie ludique et ingénieuse. Diane Landry s’illustre depuis déjà quelques années autant au niveau national qu’international.