Remise des prix collection Loto-Québec

Remise des prix collection Loto-Québec

Remise des prix collection Loto-Québec

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon

Québec, le 8 juin 2005 – L’équipe de la Manif d’art en compagnie de M. Louis Pelletier, conservateur de la collection d’œuvres d’art de Loto-Québec, dévoilait aujourd’hui les lauréats des prix de l’exposition de la Relève Collection Loto-Québec lors d’une conférence de presse tenue sur le lieu de l’exposition centrale aux Façades de la Gare.

Fière de son partenariat avec la Manif d’art, Collection Loto-Québec est heureuse de favoriser l’éclosion de jeunes talents en commanditant l’Exposition de la relève et en offrant un prix du jury et un prix du public à deux artistes de la relève.

Depuis sa deuxième édition du printemps 2003, Manif d’art a fait le choix d’exposer de façon démocratique les artistes en début de carrière de 30 ans et moins aux coÌ‚tés d’artistes aguerris et professionnels. Cette année, 16 artistes de la relève provenant de Québec, de Montréal, du Saguenay, de la Colombie et du Mexique ont pris part à la Manif d’art.

LES LAURÉATS :
Pour la pertinence et la justesse de son œuvre en rapport au thème: Cynismes?, le prix du jury* de 3000 $ a été décerné à Patrick Bérubé (Montréal) pour son œuvre Demi-mesure. « Déconcertante comme toutes les installations de Bérubé, Demi-mesure invite le spectateur au jeu, mais l’empeÌ‚che de s’y livrer pleinement. Aménagement paradoxal et frustrant,  eurre ou promesse tenue à moitié, l’œuvre nous renvoie peut-eÌ‚tre à cette liberté contrainte, banale et absurde, de notre condition humaine. »

Le public a élu son coup de cœur! Les œuvres Le grand fatras et Chutes de Gwenaël Bélanger (Montréal) ayant obtenus une majorité de votes, l’artiste se voit attribuer une bourse de 1000 $. « Poursuivant un travail photographique et vidéographique amorcé en 2002, ces nouvelles Chutes montrent une pluie d’objets captés en train de tomber. Impliquant une grande maiÌ‚trise technique, ces images amplifient par l’invraisemblance de la situation le plaisir du dérèglement inhérent à ces œuvres. »

* Paul ARDENNE : Historien de l’art, maiÌ‚tre de conférences à l’Université Picardie Jules-Verne d’Amiens Aline CAILLET : Philosophe de formation, spécialisée en philosophie esthétique. Jean-Philippe UZEL : Professeur de l’art à l’Université du Québec à Montréal Sylvette BABIN :artiste, directrice de la revue ESSE arts et opinions

– 30 –

Informations: Catherine Boivin, relations de presse
Geneviève Pelletier, Agente de communications
(418) 524-1917

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someoneGoogle+Share on RedditShare on StumbleUpon