Archives par mot-clé : biennale

UNE MANIF D’ART 4 À L’ÉCOUTE DU PUBLIC

Québec, le 16 juin 2008 – Toi/You, la rencontre ne fut pas seulement le titre de cette quatrième édition de la MANIF D’ART, mais aussi le miroir des efforts qui ont été déployés pour permettre à différents publics de profiter au maximum de l’expérience d’une biennale internationale en arts visuels actuels.

L’édition 2008 de la biennale de Québec s’est positionnée sur la volonté ferme d’interpeller différents publics et de leur proposer une rencontre de l’art à la hauteur de leurs intérêts. En plus de la manne d’expositions et d’activités satellites, la MANIF D’ART 4 a proposé des activités d’animation adaptées aux besoins et aux intérêts de ses différents publics. à cette initiative, la réponse du public fut excellente.

Offertes à tous les jours, les visites guidées de l’exposition, permettant la familiarisation avec les œuvres et concepts présentés, ont été appréciées par plus d’un. Les ateliers de création familiaux hebdomadaires portant sur la technique du pochoir dans l’art actuel ont permis à plusieurs familles d’expérimenter la création en groupe. Les visites-ateliers offertes aux groupes scolaires de Québec ont été si populaires que plus de 340 élèves, tous niveaux confondus, y ont participé. La journée portes ouvertes du 7 juin a été un moment privilégié partagé avec les gens du quartier; ce jour-là, quelques 200 nouveaux visiteurs, en majorité en provenance de Saint- Roch, se sont appropriés cet événement qui, pour la quatrième fois, prenait place dans le quartier.

Enfin, le public spécialisé était aussi visé par ces initiatives. Un colloque et un forum portant sur des questions majeures en arts actuels ont attiré plusieurs artistes et penseurs d’ici et d’ailleurs dans la région. Les cinq classes de maître portant sur des médiums de création, offertes en collaboration avec LA CHAMBRE BLANCHE, Avatar, l’Œil de Poisson, Engramme et la Bande Vidéo se sont avérées très populaires auprès des artistes locaux.

Au lendemain de la fin des activités, on peut donc penser que cette attention portée aux différents publics de la MANIF D’ART 4 fut porteuse d’un grand succès. Avec un tel engouement pour la biennale et ses activités adaptées, on peut donc être assuré que le public attendra le retour de l’événement.

-30-

Source : Lysandre Bouchard / Agente de communication / 418.524.1917 /

14e ÉDITION DES PRIX VIDERE LES FINALISTES 2006

Québec, le 10 novembre 2006. La Caisse d’économie solidaire Desjardins de Québec et la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels de l’Université Laval sont heureuses de remettre les Prix Videre événement et Reconnaissance aux artistes en arts visuels de Québec, dans le cadre des Prix d’excellence des arts et de la culture. Les prix sont décernés par un jury de pairs et leur remise est orchestrée par l’organisme Manifestation internationale d’art de Québec.

Le Prix événement est remis à un ou une artiste dont la récente production s’est démarquée de l’ensemble de la programmation artistique de la région de Québec de septembre 2005 à août 2006. Sont en nomination dans cette catégorie :

Blaise Carrier-Chouinard pour son installation présentée dans la petite galerie de l’Œil de Poisson du 13 janvier au 12 février 2006. Cette œuvre prenait l’aspect d’un faux-décor où le leurre côtoyait la mystification dans une mise en scène truffée d’éléments trouvés et transformés.

Chantal Séguin pour son exposition L’avenir est plus loin qu’on pense présentée chez Engramme du 15 octobre au 13 novembre 2005. Cette installation, inspirée de ses récents projets d’intégration à l’architecture proposait aux visiteurs une déambulation à travers des maquettes qui inspiraient différentes manières d’occuper l’espace public architectural.

Cooke-Sasseville pour l’exposition Le plus beau jour de ma vie présentée dans la galerie de l’Œil de Poisson du 18 novembre au 18 décembre 2005. Dans une vision fantasmagorique et hallucinée, l’installation réfléchissait sur le moment d’apogée que propose l’expression le plus beau jour de ma vie et sur le rapport au temps qui en découle.

Le Prix Reconnaissance est attribué à un ou une artiste s’étant distingué(e) pour l’excellence, l’originalité et la qualité remarquable de ses œuvres. Ce prix couronne la carrière d’un ou d’une artiste d’ici. Sont en nomination dans cette catégorie :

Lauréat Marois pour l’exposition Séquences présentée à la Galerie des arts visuels du 10 novembre au 4 décembre 2005. L’artiste de renom y présentait trois séries de toiles inspirées de la nature, de sa propre existence et de ses expériences personnelles.

Paul Lacroix pour son exposition présentée à la Galerie des arts visuels du 6 au 30 avril 2006. L’artiste proposait des photographies et des dessins, lesquels témoignaient de sa fougue à vouloir esquiver les idées reçues par rapport à l’utilisation des médiums.

La remise des Prix Videre est rendue possible grâce au généreux soutient de la Caisse d’économie solidaire Desjardins de Québec et la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels de l’Université Laval.

Renseignements :

– 30 –

Manifestation internationale d’art de Québec présente l’exposition /A Rovescio/L’envers/ Inside Out de Jocelyne Alloucherie, à Venise en Italie

Québec, le 23 août 2005 – Manifestation internationale d’art de Québec rend une fois de plus hommage à Jocelyne Alloucherie, artiste en arts visuels, lauréate du Prix Paul-émile-Borduas 2002, et annonce la tenue de l’exposition A Rovescio/L’envers/Inside Out à l’Oratorio San Ludovico, Corte dei Vecchi, Dorsoduro, Venise. A Rovescio/L’envers/Inside Out se donne comme un parcours fait d’un paysage d’ombres et de lueurs. Principalement constituée d’installations parallèles; des lampes d’une part et de larges photographies de l’autre, l’oeuvre majestueuse s’offre comme une promenade, le long d’un sentier où de manière imprévisible, sculpture et photographie se rencontrent, tissées de liens inaccoutumés. L’exposition est présentée par Vittorio Urbani, directeur de Nuova Icona en collaboration avec Camilla Seibezzi, directrice de PLUG et Claude Bélanger, directeur  général et artistique de l’organisme Manifestation internationale d’art de Québec (biennale Manif d’art).

L’oeuvre est en pièces détachées, éparse au sol de l’atelier. C’est un amas étrange semblant drainer un flux, un fleuve d’images ; une abondance qui conduit mon imaginaire vers autant de hasards possibles. Il devient peu à peu évident que le récit visuel qui tend à s’y préciser ne mène curieusement vers aucune fin déterminée ou prévisible. Un seul aspect se démarque dont je sois certaine : ces objets témoignent d’une suite de vagues impressions, d’une succession, d’une confluence d’événements sans lien apparent et générés par des expériences multiples (…). – Extrait des Notes d’atelier de Jocelyne Alloucherie

A Rovescio/L’envers/ Inside Out sera présentée à l’Oratorio San Ludovico, Corte dei Vecchi, du 8 octobre au 11 novembre 2005. L’exposition sera ouverte du jeudi au dimanche, de 16 h à 20 h. L’exposition donnera lieu à une publication, éditée par Nuova Icona, contenant un texte de l’artiste, à la fois fictif et documentaire, issu de ses notes d’atelier. Il sera traduit en italien par Enrico Paolo Savio et en anglais par Colette Tougas. Nuova Icona est un organisme à but non-lucratif fondé il y a plus de douze ans par Vittorio Urbani. Le centre présente une programmation continue et internationale en arts visuels actuels, à sa galerie de la Giudecca ainsi que dans divers lieux de Venise, dont l’Oratorio San Ludovico qui est situé dans un quartier populaire de Dorsoduro. l’Oratorio San Ludovico est propriété du Patrimoine historique et artistique de l’IRE de Venise.

Jocelyne Alloucherie est née au Québec en 1947. En 1973, elle présentait sa première exposition personnelle au Musée national des beaux-arts du Québec. Peu à peu, les projets à l’étranger et les prix qu’elle remporte, dont récemment le prix du Gouverneur général en arts visuels du Canada et le Prix Paul-émile-Borduas du Québec, se multiplient et font d’elle une artiste reconnue internationalement. Son travail a dernièrement fait l’objet d’expositions à l’Ambassade du Canada à Tokyo, dans le cadre de la troisième Biennale internationale de la photographie contemporaine de Liège et au Centre d’art contemporain de Varsovie. Les oeuvres de Jocelyne Alloucherie font partie des collections publiques de plusieurs pays comme les Etats-Unis, la Suisse, l’Italie, la France et l’Espagne. Jocelyne Alloucherie est représentée par la 511 Gallery à New York, la Galerie Françoise Paviot à Paris, la Galerie Roger Bellemare à Montréal et la galerie FORVM à Tarragona (Espagne).

Manifestation internationale d’art de Québec est un organisme à but non lucratif créé en 2002. Son principal mandat est de promouvoir l’art de recherche et l’expérimentation par la diffusion des grands courants en art actuel. Par la réalisation d’activités d’animation auprès de publics variés, l’organisme propose des cadres de création et de diffusion non conventionnels propres à alimenter des questionnements sur les nouveaux enjeux en arts actuel. Manifestation internationale d’art de Québec organise la Manif d’art, une biennale en arts visuels, à caractère thématique et voué à la promotion et à la diffusion de l’art actuel sur le territoire de la ville de Québec. Depuis peu, l’organisme est responsable de la circulation de l’exposition au Québec du Prix Paul-émile-Borduas, prix national du Québec en arts visuels, métiers d’art, design et architecture, et de la remise des Prix Videre, prix en arts visuels de la Ville de Québec.

La Manif d’art affiche ses couleurs

Québec, le 3 février 2003 – L’équipe de la Manifestation internationale d’art de Québec présentait aujourd’hui la seconde édition de la Manif d’art lors d’une conférence de presse tenue à la galerie Rouje. La Manif d’art se déroulera du 1er au 31 mai 2003 dans plusieurs sites du quartier Saint-Roch et de sa périphérie. Cette biennale vouée à la promotion et à la
diffusion de l’art actuel permet de positionner la capitale culturelle du Québec dans le circuit international de l’art actuel.

Les grandes lignes de la programmation de cette année, inscrite sous le thème « Bonheur et simulacres», ont été dévoilées par le directeur général et artistique, Monsieur Claude Bélanger, ainsi que par Messieurs érick Fortin, Bernard Lamarche et Guy Sioui-Durand, respectivement responsable de l’exposition de la relève, commissaire et chargé de projet pour le colloque. Dans le cadre de l’événement, trois types d’expositions seront présentées : l’exposition centrale, regroupant des artistes de l’Amérique du Nord et de l’étranger invités par le commissaire, les expositions tenues par les collaborateurs et, finalement, l’exposition collective de la relève, qui réuniera les oeuvres de jeunes artistes sélectionnés
à la suite d’un appel de dossiers. à ces différentes expositions viendront se greffer plusieurs activités-satellites pour la plupart mises sur pied par nos collaborateurs : ateliers de création pour jeune public, programmation vidéo et cinématographique, colloque, midis-rencontres avec les artistes, spectacles de danses, etc.

La réalisation de cette seconde édition de la Manif d’art repose en grande partie sur l’implication de plusieurs collaborateurs: Antitube, Avatar, Le Centre chorégraphique de Québec (La Rotonde), CKIA FM 88,3, corresponDanse, l’école des arts visuels (Université Laval), Engramme, Folie/Culture, la galerie Rouje, l’Institut Canadien de Québec, Kinö, La Bande vidéo, LA CHAMBRE BLANCHE, Le Lieu, l’OEil de Poisson, Les Productions Recto-Verso, Machines 09, Materia (centre de diffusion en métiers d’art), le Musée national des beaux-arts du Québec, Réparation de poésie, Soirées de Musique Fraîche et le centre VU. Ces collaborateurs ont fait connaître par voie de communiqué le projet qu’ils présenteront en mai prochain.

– 30 –

Renseignements: Karine Villeneuve
Agente de communications
(418) 524-1917