Archives par mot-clé : Palais Montcalm

Isabelle Demers expose au Palais Montcalm

Québec, le 25 mars 2013 – Du 25 mars au 19 mai 2013, l’artiste Isabelle Demers présente Les habitants de la nuit à la Galerie du Palais Montcalm. Cette exposition, regroupant une douzaine de pyrogravures sur papier, est présentée en collaboration avec Manifestation internationale d’art de Québec.

Isabelle Demers s’intéresse à l’action de raconter, à l’image qui est productrice d’un récit. Elle propose une narration équivoque alimentée par une multitude de supports. Que ce soit par le dessin, la peinture ou l’installation, elle cherche à créer des trames narratives, tout en maintenant éternellement en suspens, l’avènement d’une situation finale. L’aller-retour entre les différents éléments visuels, vient à la fois structurer et déstructurer les mécanismes narratifs, brouillant ainsi les pistes dans la compréhension du déroulement de la scène. Le parcours inhérent à l’idée de l’installation reformule le caractère habituellement linéaire du récit, pour en faire jaillir une nouvelle réalité, tout autant narrative, mais éclatée dans sa construction.

Isabelle Demers
Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, Isabelle Demers vit et travaille à Québec. Ses activités artistiques se déploient autour de la pratique du dessin, de la sculpture et de l’installation. Son travail a été présenté dans diverses expositions collectives et individuelles, notamment aux galeries Lillian Rodriguez (Montréal), L’Écart (Rouyn-Noranda), au centre d’artistes Regart (Lévis). En 2010, elle a reçu le Prix Videre relève pour son exposition Lourd comme un cheval mort présentée à la Chambre Blanche. Elle a aussi participé à la 29e édition du Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul.

Titre : Les habitants de la nuit

Date : du 25 mars au 19 mai 2013
Lieu : Galerie du Palais Montcalm
995, Place d’Youville, Québec, G1R 3P1

Heures d’ouverture : ouverte au public uniquement
lors de la tenue d’événements au Palais Montcalm

Information : 418 641-6040

Sources :

Patrick Fournier
Coordonnateur aux communications
Manifestation internationale d’art de Québec
418 524-1917
communication@manifdart.org

Chantal Bourque
Coordonnatrice aux communications
Palais Montcalm
418 641-6220 poste 2607
chantal.bourque@palaismontcalm.ca

Cynthia Dinan-Mitchell expose au Palais Montcalm

Québec, le 21 janvier 2013 – Du 21 janvier au 17 mars 2013, l’artiste Cynthia Dinan-Mitchell présente Wasabi à la Galerie du Palais Montcalm. Cette exposition, regroupant une série de 9 sérigraphies, est présentée en collaboration avec Manifestation internationale d’art de Québec.

Établissant des liens entre l’estampe et l’installation, Cynthia Dinan-Mitchell utilise la sérigraphie pour son potentiel créatif infiniment flexible et graphique afin de construire des mises en scène ambiguës qui vacillent entre l’installation, l’étalagisme, la scénographie et la décoration intérieure. Elle utilise ses dessins originaux pour en faire des ornements graphiques qui par ailleurs font souvent référence aux thèmes de ses installations. Par cette approche, elle transforme l’espace de la galerie en environnement pastiche surréel faisant référence à la domesticité. Essentiellement, elle désire bâtir des atmosphères intimes et confortables à l’intérieur des lieux d’exposition afin d’explorer la complexité de la dichotomie entre la domesticité et le monde de l’art ainsi que la relation entre l’espace public et privé.

Avec ses œuvres, Cynthia Dinan-Mitchell repense et réinvestit des matériaux afin de parodier des notions de hiérarchie, d’histoire, d’ornementation, de beauté, de goût, et de genre. Par exemple, dans ses installations, tout est mis sur un même pied d’égalité : le papier peint devient « œuvres » au même titre que l’estampe encadrée ou un meuble. En outre, la décoration intérieure, normalement réservée à la femme et la domesticité est présentée comme une installation grandiose dans un lieu de présentation public.

Cynthia Dinan-Mitchell
Par son originalité, le travail de Cynthia Dinan-Mitchell apporte un véritable vent de fraîcheur dans le domaine des arts visuels. Affirmant sans gêne le caractère décoratif de ses œuvres, l’artiste conçoit des mises en scène à la fois familières, intimes et confortables dans lesquelles la séduction et l’humour se côtoient. (Audrey Careau). Cynthia Dinan-Mitchell se consacre à l’installation et à la sérigraphie depuis près de 9 ans. Elle détient un baccalauréat du programme Studio-Art de l’Université Concordia et une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Lauréate de la Bourse Plein Sud 2011, elle est notamment nominée pour le prix Videre (la relève) 2010-2011. Impliquée dans le milieu artistique, elle vit et travaille à Québec.

Titre : Wasabi

Date : du 21 janvier au 17 mars 2013
Lieu : Galerie du Palais Montcalm
995, Place d’Youville, Québec, G1R 3P1

Heures d’ouverture : ouverte au public uniquement
lors de la tenue d’événements au Palais Montcalm

Information : 418 641-6040

Sources :

Patrick Fournier
Coordonnateur aux communications
Manifestation internationale d’art de Québec
418 524-1917
communication@manifdart.org

Chantal Bourque
Coordonnatrice aux communications
Palais Montcalm
418 641-6220 poste 2607
chantal.bourque@palaismontcalm.ca

Fanny Mesnard expose au Palais Montcalm

Québec, le 19 novembre 2012 – Du 19 novembre 2012 au 13 janvier 2013, l’artiste Fanny Mesnard présente Petits volants dormants à la Galerie Banque Nationale du Palais Montcalm. Cette exposition, regroupant une série de 8 œuvres, est présentée en collaboration avec Manifestation internationale d’art de Québec.

La représentation de sujets animaux est récurrente dans le travail de Fanny Mesnard et les oiseaux y occupent une place toute particulière. Souvent, elle choisit de les représenter sans vie, comme pris au piège. Cette immobilité permet la contemplation, l’objectif étant de redonner à ces natures mortes une dimension charnelle grâce à la peinture, en utilisant la matérialité du médium et les gestes nécessaires à l’exécution des tableaux comme des matériaux vivants.

La démarche artistique de Fanny Mesnard passe donc par l’appropriation d’une intention photographique. L’image, projetée au tableau, est sujette à des modulations propres à son médium. De près, les excès et les réserves forment un nœud pictural bien vivant ; de loin, les figures inanimées sont perceptibles, mais nous échappent encore…

 

Fanny Mesnard
D’origine française, Fanny Mesnard vit et travaille au Québec depuis sa participation au 26e Symposium d’Art Contemporain de Baie-St-Paul en 2008, Elle a poursuivi ses études à Toulouse, Paris et Marseille, où elle a obtenu un DNSEP à l’École des Beaux-Arts de Luminy ainsi qu’un Master II à l’Université d’Aix-Marseille.

Ses préoccupations artistiques se concentrent dans la pratique d’une peinture instinctive, gestuelle et expressive depuis maintenant plus de dix ans. Elle a réalisé de nombreuses expositions et a participé à des événements d’envergure internationale comme la Biennale des Jeunes Créateurs de Méditerranée. Elle travaille également en collaboration avec deux galeries en Europe et la Galerie Michel Guimont à Québec. Elle complète actuellement un doctorat en Études et pratique des arts à l’Université du Québec à Montréal.

 

Titre : Petits volants dormants

Date : du 19 novembre 2012 au 13 janvier 2013
Lieu : Galerie Banque Nationale au Palais Montcalm
995, Place d’Youville, Québec, G1R 3P1

Heures d’ouverture : ouverte au public uniquement
lors de la tenue d’événements au Palais Montcalm

Information : 418 641-6040

Sources :

Patrick Fournier
Coordonnateur aux communications
Manifestation internationale d’art de Québec
418 524-1917
communication@manifdart.org

Chantal Bourque
Coordonnatrice aux communications
Palais Montcalm
418 641-6220 poste 2607
chantal.bourque@palaismontcalm.ca

 

 

Sébastien Pesot expose au Palais Montcalm

Québec, le 17 septembre 2012 – Du 17 septembre au 11 novembre 2012, l’artiste Sébastien Pesot présente Crash à la Galerie Banque Nationale du Palais Montcalm. Cette exposition, regroupant une série de 10 œuvres photographiques, est présentée en collaboration avec Manifestation internationale d’art de Québec. Le vernissage aura lieu le 21 septembre à 17h à la Galerie Banque Nationale.

Évoluant comme artiste dans l’univers de l’image en mouvement, cette exposition est la première série d’impressions sur papier présentée par Sébastien Pesot. Le type de cymbale numérisé pour cette série fait le pont entre le passé de percussionniste de l’artiste et sa pratique actuelle. Les images représentent ici le passage du son et du temps, mais aussi celui d’une pratique à une autre. Dans cette série, l’artiste nous fait découvrir la matérialité des cymbales. Ainsi, il est possible de voir les aspérités formées dans cette matière, les surfaces frappées par les baguettes, les fissures, les sillons sur certaines. Sans entendre le son que les cymbales émettent, il est possible d’imaginer que ces changements dans leur aspect affectent leur sonorité. Ce rapprochement, qui met l’accent aussi sur la rondeur, évoque tout à la fois l’oeil, une planète. Les trous, décontextualisés, peuvent être interprétés comme le «crash» d’une masse dans cette matière organique composée de métal. L’artiste y voit également dans ces ouvertures sombres le creuset d’une intrigue métaphysique. Il est aussi question du passage du temps, celui-ci marquant le tempo lors de l’utilisation en temps réel, mais dans ce contexte, il fixe les instruments dans un moment précis, il les matérialise. Si jadis, les coups portés sur les cymbales pouvaient sembler violents, leurs images ainsi immortalisées deviennent poétiques.

La démarche artistique de Sébastien Pesot se concentre sur l’exploration de la plasticité de l’image et du sens. Après avoir principalement réalisé des monobandes, il s’applique maintenant à sortir l’image du cadre de l’écran en la réinjectant dans le monde matériel, par son déploiement dans l’espace physique. Influencé par le travail de l’artiste Bruce Nauman qui traite du corps et de ses déplacements dans l’image vidéo, il se définit en partie comme un plasticien et s’intéresse autant à la forme des objets qu’il crée qu’à leurs portées conceptuelles. Attiré par la philosophie postpunk de Philippe Nassif, il tente d’adopter «la posture du Grand joueur, celui qui articule simulacre et authenticité».

Sébastien Pesot
Né à Rimouski en 1971, Sébastien Pesot a obtenu un baccalauréat en histoire de l’art à l’Université de Montréal en 1996, et une maîtrise de l’École des arts visuels de Montréal (UQAM) en 2000. Il vit en ce moment à la campagne et enseigne à l’Université de Sherbrooke. Après plusieurs années à battre le rythme dans divers groupes punk, Pesot a réalisé des vidéos expérimentales qui ont été présentées dans une vingtaine de pays dans le cadre de festivals et événements tels que la Manifestation internationale vidéo et art électronique à Montréal, le Festival international du film sur l’art de Montréal (FIFA), la biennale d’arts médiatiques Wro 01 et 03 en Pologne et Chroma au Mexique où il a reçu le prix du public pour la meilleure vidéo. Depuis, il travaille principalement à des installations audio-vidéo tout en investissant le champ de la performance et de la photographie. Son travail solo a entre autres été présenté à la Foreman Art Gallery (Sherbrooke, 2011), à Slash-tmp (Berlin 2010), au Musée d’art contemporain des Laurentides (2010), au Lieu à Québec (2009), à la Maison de la culture Côte-des-Neiges à Montréal (2008).

Titre : Crash

Date : du 17 septembre au 11 novembre 2012
Lieu : Galerie Banque Nationale au Palais Montcalm
995, Place d’Youville, Québec, G1R 3P1

Heures d’ouverture : ouverte au public uniquement
lors de la tenue d’événements au Palais Montcalm

Information : 418 641-6040

– 30 –

Sources :

Patrick Fournier
Coordonnateur aux communications
Manifestation internationale d’art de Québec
418 524-1917
communication@manifdart.org

Chantal Bourque
Coordonnatrice aux communications
Palais Montcalm
418 641-6220 poste 2607
chantal.bourque@palaismontcalm.ca

Thierry Arcand-Bossé expose au Palais Montcalm

Québec, le 17 juillet 2012 – Du 17 juillet au 10 septembre 2012, l’artiste Thierry Arcand-Bossé présente Espaces fictifs et paysages éprouvés à la Galerie Banque Nationale du Palais Montcalm. Cette exposition, regroupant une série de 10 tableaux, est présentée en collaboration avec Manifestation internationale d’art de Québec.

Davantage reconnu pour ses scènes narratives et ambiguës, l’artiste multiplie toutefois les explorations ponctuelles. Dans l’exposition Espaces fictifs et paysages éprouvés, il propose non seulement de ces œuvres au caractère narratif, mais tout autant de récentes études qui puisent dans la notion de paysage. L’artiste y voit là un prétexte pour enrichir ses gammes chromatiques et acquérir de nouvelles connaissances plastiques tout en exerçant sa sensibilité sur des formes inexplorées.

S’accordant tout autant avec la tradition qu’avec des pratiques picturales actuelles, son approche de la peinture est résolument figurative. Les tableaux de Thierry Arcand-Bossé puisent essentiellement leur inspiration et leur imagerie dans le cinéma, dans l’Internet et dans ses photographies personnelles. Multipliant ainsi les emprunts et les références culturels, les compositions n’en demeurent pas moins authentiques alors que leurs sources en sont totalement réinterprétées, puis plongées dans un tout autre contexte. Se présentant comme un écho aux innombrables incertitudes de notre époque, sa peinture se teinte sans surprise de désillusion et de scepticisme. Ainsi, les scènes dramatiques, voire violentes, font parfois place à des scènes d’une imagerie de surface plus digeste, mais d’un trouble tout aussi probant.

Thierry Arcand-Bossé
Thierry Arcand-Bossé est né à Québec où il vit et travaille. Il a obtenu en 2003 un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval. Depuis, il s’est vu octroyer plusieurs bourses de recherche et création du Conseil des arts et des lettres du Québec. Diffusé en galerie et dans les centres d’artistes au Québec, son travail a également été présenté dans différents événements dont la Manif d’art de Québec, le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et à la Liverpool Biennial, en Angleterre. Ses œuvres font notamment partie de la Collection prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que de celle de Loto-Québec. L’artiste est représenté par la Galerie Lacerte art contemporain, à Québec et à Montréal.

Thématique: Espaces fictifs et paysages éprouvés

Date : du 17 juillet au 10 septembre 2012
Lieu : Galerie Banque Nationale au Palais Montcalm
995, Place d’Youville, Québec, G1R 3P1

Heures d’ouverture : ouverte au public uniquement
lors de la tenue d’événements au Palais Montcalm

Information : 418 641-6040

– 30 –

Sources :

Patrick Fournier
Coordonnateur aux communications
Manifestation internationale d’art de Québec
418 524-1917
communication@manifdart.org

Chantal Bourque
Coordonnatrice aux communications
Palais Montcalm
418 641-6220 poste 2607
chantal.bourque@palaismontcalm.ca