1 inspiration commune, 2 regards croisés sur 2 territoires:  Entre fleuve et rivière de Charles-Frédérick Ouellet et Christophe Goussard
1 inspiration commune, 2 regards croisés sur 2 territoires: Entre fleuve et rivière de Charles-Frédérick Ouellet et Christophe Goussard

1 inspiration commune, 2 regards croisés sur 2 territoires: Entre fleuve et rivière de Charles-Frédérick Ouellet et Christophe Goussard

Québec, le 6 août 2019 – Du 20 août au 11 septembre 2019, Manif d’art est fière de vous présenter à Québec l’exposition Entre fleuve et rivière, des photographes Charles-Frédérick Ouellet et Christophe Goussard. Avec un projet aussi étonnant, il ne fallait pas moins deux lieux pour exposer leur superbe travail. En effet, il sera possible de voir les photographies de Ouellet et Goussard au centre Vu, à Méduse et sur les murs extérieurs de l’École navale de la Marine et du Musée naval de Québec, une des plus belles places de Québec pour admirer le fleuve Saint-Laurent.  Par ailleurs, l’exposition d’art public est rendue possible grâce à l’appui de QSL que nous remercions chaleureusement.

Inspirés par les voyages des pêcheurs basques venus puiser les richesses du golfe du Saint-Laurent, les artistes ont exploré les traces de cette migration saisonnière oubliée. Ils se tournent vers cette période méconnue de notre histoire à la recherche de traces fictives ou réelles, le long des fleuves qui parcourent le Pays basque, le Québec et le Labrador. Par leurs regards croisés, Christophe Goussard et Charles-Frédérick Ouellet sont allés à la rencontre du territoire de l’autre, pour offrir de nouveaux points de convergence à ces récits maritimes.

Résultat d’une collaboration entre Manif d’art, les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, le FRAC Aquitaine et la Ville de Bayonne, ce projet de résidence et d’exposition représente une occasion de faire dialoguer le travail d’un artiste français, Christophe Goussard, de Nouvelle-Aquitaine, et d’un artiste québécois, Charles-Frédérick Ouellet, de Québec, autour de la représentation des lieux de mémoire et de nos racines. Après Bayonne et la Gaspésie, c’est au tour de Québec de présenter leur photographie.

Dans le cadre de ce projet, une publication accompagne l’exposition. Le livre est publié sous la direction des éditions Filigranes, en collaboration avec les différents partenaires. Vous pouvez notamment vous le procurer au bureau de Manif d’art au coût de 35$.

À propos des artistes
Christophe Goussard est un artiste français dont la photographie s’attache à l’humain saisi dans des paysages urbains, à Alexandrie, au Yémen, à Tripoli, dans leur intimité ou au travail. Il a mené plusieurs projets en collaboration avec d’autres artistes, y compris plusieurs écrivains, parmi lesquels un projet sur la langue araméenne, en Syrie, en 2006 et 2007, des portraits de migrants à Cenon, pour Les jours d’après, avec l’écrivain Éric Bonneau, ou encore l’estuaire de la Garonne dans L’adieu au fleuve, avec Christophe Dabich, en 2015. Son travail est diffusé par l’agence VU’.

Charles-Frédérick Ouellet est un artiste photographe québécois fasciné par le fleuve Saint-Laurent. Bien au-delà de son existence comme voie maritime, il porte un regard sur ce cours d’eau comme un élément unificateur des origines et des traditions de la société québécoise. Il a consacré au fleuve une première publication, Le Naufrage (2010-2016), qui marque le début d’un cycle inspiré par les légendes et les mythes. Depuis 2010, ses œuvres ont été exposées dans plus d’une quinzaine de centres d’exposition au Québec, en Écosse, en France et en Grèce. L’artiste est représenté par la galerie Lacerte art contemporain.

Manif d’art, en bref
Depuis ses débuts, Manif d’art développe des projets d’échanges et de coproduction qui encouragent la présence des artistes québécois sur la scène internationale et l’accueil d’artistes étrangers à Québec. Le mandat de Manif d’art est de promouvoir l’art de recherche et l’expérimentation en diffusant les travaux d’artistes s’inscrivant dans les grands courants québécois, canadiens et internationaux en arts visuels, notamment avec son évènement phare Manif d’art – La biennale de Québec.

Le Musée naval, en bref
Le Musée naval de Québec est la propriété de la Marine royale canadienne et est logé au complexe naval de la Pointe-à-Carcy. Sa mission consiste à conserver le patrimoine naval de la Marine et du Saint-Laurent. La présentation de l’exposition en extérieur est rendue possible avec l’aimable collaboration de la division NCSM Montcalm de la Réserve navale du Canada. Le musée est ouvert chaque jour de 9h à 16h et l’entrée est gratuite.

Vu, en bref
VU est un organisme à but non lucratif formé et dirigé par un collectif d’artistes. Son conseil d’administration est composé d’artistes et de professionnels des arts visuels. VU est un membre fondateur de la coopérative Méduse et membre du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec. VU offre aux artistes et au public une programmation d’expositions, complétée par des textes d’auteurs, table-rondes, projections, projets hors les murs et activités dédiées au photographique.

Exposition
Du 20 août au 11 septembre 2019
À VU, ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 17h
En extérieur, au Musée naval de Québec, près de l’agora du Port de Québec.
Célébration de fin d’exposition en formule 5 à 7 le 11 septembre à Vu avec notamment le lancement du catalogue de la cohorte 2017- 2018 de Première Ovation – Arts visuels, arts médiatiques et métiers d’art.

Ce projet a été soutenu par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (Consulat général de France à Québec) dans le cadre du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD).
Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Québec dans le cadre de l’Entente de développement culturel.